machine-pate-manuel

Le match : machine à pâte manuelle / machine à pâtes électrique

Les passionnés de cuisine sont unanimes : il n’y a pas mieux que le fait maison à condition d’avoir le bon matériel. S’il y a un plat que tout le monde affectionne, ce sont bien les pâtes fraîches. Génération Cooking a déjà consacré un article sur les avantages de réaliser des pâtes par soi-même, quelques recettes de base ayant été fournies par la même occasion. Cette fois-ci, il s’agit de vous aider à déterminer quel type de laminoir est le mieux adapté à vos besoins mais surtout, à vos envies gourmandes. Manuelle ou électrique, quelle machine est faite pour vous ?

Quel que soit le type de machine qui vous tente, intéressez-vous d’abord à la notice. A la base, les appareils fonctionnent de la même manière mais quelques détails peuvent faire la différence. Mode d’emploi, entretien, pannes courantes, accessoire fourni… Ne laissez rien vous échapper.

La machine à pâtes manuelle

La machine à pâtes manuelle est équipée de deux cylindres qui tournent dans des sens opposés. Le pâton passe entre ces deux éléments afin d’aplatir les pâtes. Le réglage de l’écartement s’effectue à l’aide d’un bouton en suivant les graduations allant de 1 à 9, en fonction du laminoir. La finesse de la pâte dépend du nombre élevé qui figure sur la machine. Mais attention, il faut toujours commencer par un chiffre assez faible et affiner la pâte progressivement pour un meilleur rendu. La fixation au plan de travail se fait à l’aide d’un serre-joint muni d’une vis. Pour actionner le laminoir, il suffit de tourner la manivelle. Certaines marques proposent des accessoires permettant de réaliser toutes sortes de formes gourmandes.

Les points forts

La machine à pâtes manuelle a pour principal avantage d’être moins onéreuse que les modèles électriques. De plus, il faut seulement 5 minutes pour que vos pâtes faits maison soient prêtes. Autre point fort : l’économie en termes d’ingrédients. Avec peu de choses, vous pouvez nourrir un petit régiment. De plus, la machine manuelle est équipée d’un dispositif assurant une parfaite sécurité lors de sa manipulation. Peu encombrantes et relativement légères, ces appareils se rangent en un tournemain après chaque utilisation. Il ne faut pas oublier qu’elles peuvent s’utiliser même en cas de panne électrique (ce qui peut arriver à tout le monde).

Pour quelles réalisations ?

La machine manuelle s’adresse plutôt aux particuliers qui n’ont pas de grandes quantités de pâtes à confectionner. Elle est particulièrement pratique pour la réalisation des raviolis, des tagliatelles ou des lasagnes.

machine-pate-electrique

Commencez par préparer une boule de pâte que vous allez couper en 4. Passez chaque portion dans la machine et pliez en 3. Repassez à nouveau au laminoir, pliez et continuez ainsi jusqu’à obtention d’une pâte parfaitement lisse. Tournez le bouton pour passer aux graduations plus élevées, cela vous garantira des pâtes extra fines.

Pour réaliser des tagliatelles, farinez légèrement chaque bande de pâte et coupez en tranches larges de 1 cm. Il vous faudra un couteau bien tranchant pour éviter les cannelures. Si vous souhaitez plutôt préparer des lasagnes, les bandes feront 10 cm de large. Placez vos pâtes sur un séchoir pendant 30 à 60 minutes puis faites cuire de 3 à 5 minutes dans une eau bien bouillante que vous aurez préalablement salée.

Pour les raviolis, coupez vos bandes de sorte à obtenir des carrés de même dimension et en nombre pair. Préparez votre farce préférez et déposez-la au centre d’un carré puis recouvrez d’une autre. Pensez à bien humidifier les bords puis de presser fortement pour que ça colle bien. Sinon, vous avez la possibilité de vous servir d’un verre comme emporte-pièce, une fois vos pâtes lissées et affinées comme il se doit. Plongez vos raviolis dans de l’eau bouillante pendant à peu près 5 minutes et dégustez !

La machine à pâtes électrique

Visuellement, la machine à pâtes électrique peut ressembler à son compair manuel, à la différence près qu’un moteur remplace la manivelle. Du laminage à la découpe, c’est la machine qui se charge de tout! Certaines variantes présentent une cuve qui réalisera le pétrissage de la pâte à votre place. Pratique, n’est-ce pas ? Dans ce cas, on parle surtout de machines automatiques puisque vous n’avez pas à intervenir. Notez toutefois que les machines électriques sont souvent plus pesantes et qu’il est moins aisé de les déplacer. Cela n’altère en rien le plaisir de cuisiner seul ou en famille.

Points forts

Les machines à pâtes électriques sont majoritairement pensées pour réaliser jusqu’à 1 kilo de pâtes à chaque utilisation. Si vous pensez que ce n’est pas suffisant, vous pouvez relancer votre appareil pendant que la première préparation repose tranquillement au séchoir. Assurez-vous de choisir le bon voltage, en vous basant sur la capacité de votre électricité domestique. Certaines machines ne fonctionnent que sur 380V tandis que d’autres s’accommodent très bien d’une tension de 230V à 270V. Vous verrez que vos pâtes seront aussi succulentes qu’esthétiques.

Pour quelles réalisations ?

Les machines électriques sont destinées à un usage plus complexe. Non pas qu’elles soient dures à manipuler mais elles permettent de réaliser des chefs-d’œuvre plus aboutis. Tenez, les spaghettis par exemple. Ces pâtes se doivent d’être taillées en bandelettes hyper fines, difficiles à réaliser au couteau ou à la roulette.

machine-pate-raviolis

La recette de base reste la même (300 grammes de farine pour 3 œufs). Au moment de “couper” vos spaghettis, sélectionnez la plus fine épaisseur possible. Lorsque les pâtes commenceront à sortir de la machine, tenez-les d’une main pour ne pas qu’elles cassent. Saupoudrez de farine (très légèrement), ça évitera à vos spaghettis de coller. Il ne reste plus qu’à laisser sécher un peu. Si vous n’avez pas encore de séchoir, ce n’est pas bien grave. Recouvrez le dossier d’une chaise ou un étendoir à linge avec du papier sulfurisé et placez-y vos pâtes maison bien fraîches. Il ne vous reste plus qu’à passer aux fourneaux !

Que vous soyez amateurs de tortellinis, de raviolis ou d’autres formes de pâtes délicieusement fraîches, investir dans une machine de qualité sera un investissement rentable. Ces appareils permettent également de confectionner des pâtes sèches mais il faudrait alors que le séchage dure plus longtemps.

Alors manuel ou électrique, quel modèle choisir ? En fait, tout dépend de vos préférences. Ces deux types vous offrent la possibilité de cuisiner au quotidien. L’un demande un peu d’huile de coude, l’autre nécessite une tension électrique adéquate pour l’alimenter. Au final donc, le bon choix se fonde sur l’encombrement, le poids et les accessoires livrés avec votre machine à pâtes. Vous trouverez des articles largement diversifiés dans notre catalogue, histoire de compléter vos ustensiles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protected by WP Anti Spam